Chronique d’Avril à Juin 2016

AVRIL

le samedi 2 – Célébration de la Miséricorde

Comme proposé par Père Abbé Primat, les monastères sont appelés à franchir la « Porte Sainte », en communion avec la démarche de l’Eglise encouragée par notre Pape François.
La date choisie est le dimanche de la Miséricorde. Les communautés et les hôtes présents se réunissent devant la porte gothique dans le cloître ; là, père abbé fait une introduction, expliquant la démarche. Puis, la procession se met en marche, précédée du cierge pascal. Nous franchissons la porte avec le chant du répons :

Jésus, Porte du Royaume, qui entre par toi sera sauvé !

et, dans le cloître, la litanie des saints accompagne la procession. Après la lecture d’un extrait de la Bulle du Pape pour l’année de la Miséricorde, les communautés, avant de regagner leur place au chœur, s’arrêtent à la cuve baptismale, placée devant l’autel depuis la vigile pascale ; nous nous signons deux par deux, suivies par nos hôtes. Geste très fort qui nous remet devant l’exigence de notre baptême.

Monseigneur Olivier Leborgne
Monseigneur Olivier Leborgne

le lundi 4, en la fête de l’Annonciation reportée, Monseigneur Olivier Leborgne, un ami de longue date, vient nous visiter et prendre un peu de repos après sa première année d’épiscopat. Il nous partage de manière très vivante et intéressante ses joies et ses soucis de pasteur du diocèse d’Amiens.

Le 7, sœur Elie, qui arrive à la fin de son noviciat, fait le choix de nous quitter… Nous la regrettons :

« Que le Seigneur te conduise et te garde, Valérie »

 

Le dimanche 10, Mère Prieure se rend à Valognes à la bénédiction abbatiale de leur nouvelle abbesse, Mère Clotilde. En route, elle s’arrête chez nos sœurs de Bayeux pour y faire une petite halte fraternelle, ce qui touche nos sœurs. Ces liens de voisinage sont à entretenir et toute occasion est bonne à prendre.

En ce mois d’avril nous accueillons plusieurs groupes intéressants, dont un groupe de jeunes confirmands du collège d’Hulst à Versailles. Pour la plupart, c’est une grande première de passer presque une semaine dans un monastère. Elles découvrent peu à peu, grâce à des interventions de sœurs, les secrets de notre vie : lectio divina, office divin, prière des psaumes …

Puis c’est le tour de deux jeunes du même collège, élèves de première, de passer une semaine entière « en clôture » pour y faire une découverte plus près du réel que les images d’Epinal que les non-initiés gardent en mémoire… Pour elles aussi, une grande découverte dont elles repartent très heureuses et nous promettent de revenir. Wait and see !

La même semaine a lieu dans nos murs une retraite spirituelle animée par le Père Guillaume Villate du diocèse de Pontoise qui connaît la communauté depuis quelques années. Rendons grâces à Dieu que notre communauté soit le lieu de ressourcement qui permette à des personnes de « trouver un chemin intérieur ».

Le 17, frère Louis Marie vient nous parler d’un voyage qu’il vient d’effectuer aux USA dans le cadre du dialogue judéo chrétien. Il nous aide à comprendre des questions assez complexes et délicates dans ce dialogue. Sa compétence nous aide à clarifier certains points demeurés obscurs. Merci, frère, de nous donner de mieux comprendre…

Le samedi 23 a lieu à l’abbaye un colloque sur L’histoire et l’archéologie de l’Abbaye du Bec au Moyen Age : actualité de la recherche. Sr Anne Véronique et Sr Irène Marie y participent et nous donneront en réunion de communauté l’essentiel des différents apports de spécialistes de renom : universitaires et chercheurs …
Ce même jour à l’abbaye un week-end charismatique. Quelques sœurs en bénéficient et reviennent très impressionnées par la qualité des enseignements.

MAI

Père Maurice Joyeux et Cécile Deleplanque
Père Maurice Joyeux et Cécile Deleplanque

Le mardi 3, Père Maurice Joyeux s.j. que nous connaissons bien, et Cécile Deleplanque, sœur de Sr Marie Bénédicte, viennent nous parler de la situation des réfugiés en Grèce et de la visite du Pape François à l’île de Lesbos à laquelle ils ont participé comme membres, sur place, du Service Jésuite des réfugiés.
Nous sommes très touchées par la vérité de leur témoignage. Nous étions loin d’imaginer une telle détresse ! Comment venir en aide à tant de personnes à la fois ? Comment subvenir aux besoins d’hygiène élémentaire ? Comment leur apporter un peu d’humanité ? Tant de questions viennent frapper à la porte de nos cœurs et de notre prière.

Le vendredi 6, nous avons eu un concert superbe à l’abbaye ! Le requiem de Mozart, dirigé par une jeune musicienne : Savitri de Rochefort, jeune indienne qui a fait des études de musique très poussées et qui commence une carrière musicale prometteuse ! Elle a déjà donné plusieurs concerts à l’abbaye et nous la reverrons, car sa famille a une maison dans les environs.

Pentecôte
Une hôtellerie bien sympathique avec un groupe de guides des Yvelines et un groupe d’enfants des environs de Rouen se préparant à la profession de foi. Ceux-ci nous impressionnent, car ils sont sérieux dans leur démarche, assistent à la vigile eucharistique du samedi soir à l’abbaye, qui se termine vers 22h30 et… le lendemain tout ce petit monde revient aux laudes, à 7 heures au monastère, et y assiste avec sérieux et intérêt :

« Ma sœur, qu’est-ce que c’est que cet instrument dont joue la sœur ? » .

A partir de la cithare, une petite catéchèse sur les psaumes, sur David, le chant pour le Seigneur, etc… et eux en retour interrogeaient chaque personne à l’hôtellerie avec un petit carnet pour prendre des notes : « Pour vous, qui est Jésus ? »

Sœur Marie-Joseph
Sœur Marie-Joseph

Sr Marie Joseph, de passage au Bec pour visiter sa maman, nous partage un écho très intéressant, à l’aide de photos, du voyage en Egypte que nos frères et sœurs d’Abu Gosh ont effectué en février dernier, et notamment d’un petit séjour au monastère St Macaire où ils ont pu faire une expérience unique de rencontre avec un monachisme datant du 4è siècle et qui n’a jamais connu d’interruption.

Le 23, retour de Sr Anne Claire d’un petit séjour de deux semaines à Abu Gosh pour profiter de son neveu en poste à Jérusalem. Elle a pu effectuer quelques visites et partager le quotidien de nos sœurs.

Canon Clare
Canon Clare

Canon Clare , du chapitre de Canterbury, nous visite en faisant un détour depuis Calais où elle est allée déposer des vêtements au camp de réfugiés. En effet, les églises de Canterbury organisent des collectes de vêtements, couvertures et autres… C’est l’occasion d’échanger quelques nouvelles de nos amis outre-manche et de prévoir d’autres visites prochaines.

JUIN

Le jeudi 7 , notre évêque rassemble pour une journée de détente, les religieux et religieuses du diocèse à Bernay chez nos sœurs salésiennes. Sr Anne Véronique, Sr Marie Bénédicte, Sr Marie Anne, Sr Antoinette et Sr Marie Madeleine y participent. Chacun a pu présenter sa communauté et partager sa mission au cœur de l’Eglise diocésaine. Notre évêque nous partage avec une grande simplicité ce qui le préoccupe, ce qui lui donne de la joie. Nous apprécions cette journée de grande fraternité qui a lieu tous les ans et qui nous stimule pour continuer la route à la suite du Christ.

Sœur Anne-Cécile
Sœur Anne-Cécile

Le 9, retour de Sr Anne Cécile, de sa première année de formation à Montréal.

Pique nique avec les oblates du Monastère sainte Françoise
Les 18 et 19 juin nos sœurs oblates sont en retraite avec Anne Claire Bolotte sur l’Ecriture Sainte. Une éclaircie bienvenue nous permet de pique-niquer ensemble.

Père Bernard Pitaud
Père Bernard Pitaud

Du 20 au 25, nous accueillons la session des formateurs qui regroupe plusieurs communautés de l’ouest, bénédictins et cisterciens, animée par le père Bernard Pitaud, sulpicien, sur le thème de l’accompagnement spirituel. Nous avons pu rencontrer chacun des participants autour d’un pique-nique fraternel avant la fin de la session.

Chorale de Corpus Christi
Chorale de Corpus Christi

Du 28 au 30, la chorale du collège « Corpus Christi » de Cambridge nous visite et partage notre liturgie des vêpres, le dimanche. Nous alternons les chants, les psaumes, chacun dans notre tradition. Le lendemain, ils participent à notre eucharistie commune et chantent plusieurs pièces. L’après-midi, nous les retrouvons, après la visite du monastère, autour d’un goûter, ce qui nous permet de faire connaissance et de partager quelques questions qu’ils se posent sur notre vie.