Chronique d’avril à juin 2019

 

Réfectoire du Monastère Sainte Françoise


AVRIL 2019

Début avril, « ne te découvre pas d’un fil », hélas … l’alternance soleil et gel ne fait pas mentir le dicton. Mais ici, au Bec, nous profitons de superbes levers et couchers de soleil … frisquets.
Le 1er, avec Mère Marie- Baptiste d’Abu-Gosh, Mère Marielle se rend à Paris à la réunion des « Amis d’Abu-Gosh » : rapports moral, financier et petits fours. Mère Marie Baptiste s’émerveille de voir réunis autant d’amis fidèles de leurs communautés : à Jérusalem, ils en ont bien besoin !
Sœur Anne-Véronique reçoit pour nous des images de la béatification des martyrs d’Algérie : le père blanc était un de ses grands oncles.
Le 6, commence la retraite de nos oblats. Elle a pour thème : « Parole et silence ». Mère Prieure leur parle de ce qu’en dit la Règle de saint Benoît. Et frère Guillaume de son expérience à la Chartreuse ; tous sont vraiment interpellés par son témoignage.
Pendant 5 jours, nous recevons un petit groupe de professionnels de l’Arche de Compiègne en vacances spirituelles, et un groupe de terminales de Lübeck vient préparer le concours d’entrée en 1ère année de médecine.

Procession des Rameaux
Procession des Rameaux

Evidemment, comme tout le monde, ce lundi saint 15 avril, début de la Grande Semaine, nous sommes stupéfaites de ce qui se passe à Notre-Dame. Les paroles fortes de l’archevêque de Paris, monseigneur Michel Aupetit, nous fortifient dans la prière.

Mère Marie-Praxède
Mère Marie-Praxède

Le samedi saint 20 avril, Mère Marie-Agnès qui fêtait le 3 avril ses 94 ans, s’éteint dans la maison de retraite de Troyes où elle était accueillie, après avoir passé 20 ans dans notre fondation de Mesnil- Saint- Loup, qui a dû fermer depuis. Elle était dans la 72° année de sa profession monastique comme Mère Marie-Praxède qui, elle, fêtera ses 95 ans le 29 juillet. Toutes les deux, entrées à Cormeilles en Parisis sont les dernières sœurs ayant connu notre prière implantation.

Les obsèques ont lieu le vendredi 26 à l’abbaye, avec la présence de plusieurs amis du Mesnil saint loup. Une pluie torrentielle surprend notre procession sur le chemin du cimetière… et raccourcit nos dévotions : nous nous en souviendrons !
-> Lire l’homélie de père abbé

cierge pascal, monastère sainte françoise

Belle vigile de la nuit pascale, habitée par tous les drames de ces jours-ci : le cierge pascal, peint durant la Semaine Sainte, veut représenter la croix de l’autel de Notre-Dame, debout dans la lumière, entourée des ténèbres de l’incendie.
Une grande joie pour sœur Joseph-Marie qui reçoit sa famille, à l’occasion de ses 80 ans. Elle a préparé cette rencontre depuis de longs mois, tant elle se réjouissait de pouvoir les réunir : belle journée pour tous !

MAI 2019

Voici le joli mois de mai, et un peu de soleil, pourtant nous trouvons qu’il manque à la stabilité …. Mais les jours de « repas libre » nous allons pouvoir prendre notre plateau et déjeuner au jardin …
Le muguet est très en avance ; et nous en avons fait de gros bouquets pour nos hôtes qui n’en ont pas : facile de faire plaisir !
Le 7 mai, sœur Joëlle-Marie nous revient enfin, avec un 2° genou tout neuf !
Mi-mai, la dernière rencontre de l’Ecole des ministères de notre diocèse d’Evreux pour clore son parcours de 2 ans.
Le week-end suivant, une retraite de Rueil Malmaison pour des couples, des jeunes en retraite de profession de foi et des cheftaines d’une maîtrise. Pour les vêpres de samedi, nous avons dû accueillir les enfants dans nos stalles pour recevoir tout le monde à l’office.

JUIN 2019

Père Bruno Saint Giron
Père Bruno Saint-Girons

Début juin, nous avons la chance de profiter du passage en France du père Bruno Saint-Girons, enfant de notre diocèse d’Evreux, entré aux Missions Etrangères de Paris. Il vient avec une vidéo afin de nous faire partager ce qu’il vit en ce pays qu’il aime : Singapour (Site : missionsetrangeres.com)
Notre amie Anne-Claire Bolotte revient deux jours pour faire avec nous une lecture du livre de Ruth. La méthode d’exégèse narrative dépoussière et renouvelle notre propre approche du livre.
Au vieux Moulin, sœur Marguerite-Marie et Père Eric, de Val de Reuil, regroupent des jeunes durant 2 jours afin de les préparer à la Profession de foi.
Les 8 et 9 juin, nous recevons des familles d’une Equipe Notre- Dame avec des enfants en bas âges. Père Jimmy les entretient sur l’Eucharistie. Les enfants s’en sont donné à cœur joie, grâce à la baby- sitter qui les accompagnait. Et, également de notre diocèse, un groupe de néophytes et catéchumènes venant découvrir la vie monastique.
Ensuite, il a fallu que nous retroussions nos manches, par équipes « super performantes », pour remettre en état notre hôtellerie afin d’accueillir, dès le lundi, la session annuelle de travail et détente du groupe de cellériers dont sœur Jean-Baptiste fait partie. Merci les sœurs !

Heureusement la pluie et la tempête n’ont pas « découragé les pèlerins ». Et puis, le beau temps refait quelques apparitions.

Nous hébergeons un groupe d’une vingtaine de « jeunes pro », réunis par Anthony. Ils découvrent le Bec-Hellouin. Jordan, diacre de notre diocèse, les retrouve pour une rencontre sur « la vocation ».
Le groupe œcuménique de Bible de Bernay conclut l’année de travail au monastère en partageant nos vêpres ; le pique-nique et la soirée se terminent par un bon temps avec la Bible.
La semaine du 17 au 21, nous nous réjouissons de recevoir plusieurs amis de la cathédrale de Canterbury.
Le mardi 18, une partie de la communauté participe à la journée de détente organisée par le service de la vie consacrée. C’est l’occasion pour Monseigneur Nourrichard de rencontrer la majorité des consacrés du diocèse. Après l’eucharistie à la collégiale des Andelys, la journée se poursuit par la découverte émerveillée de la très belle collégiale d’Ecouis où sont chantées les vêpres. (https://www.patrimoine-religieux.fr/eglises_edifices/27-Eure/27214-Ecouis/178757-CollegialeNotre-DamedEcouis)

Anniversaire Soeur Marie-Anne
Soeur Marie-Anne

En la solennité des saints Pierre et Paul, nous fêtons les 70 ans de sœur Marie-Anne ; une partie de sa famille, venue du Canada, la réjouit de sa présence.
Le 29, sœur Irène apprend avec douleur la mort de son frère François, et nous l’entourons de notre prière.
Le dimanche 30, soeur Marie Bénédicte se rend à la cathédrale pour l’ordination presbytérale de Jordan, et rentrera émerveillée de la grandeur d’une telle célébration en Eglise. Elle a été impressionnée par la présence de nombreux jeunes, témoignant de la vitalité de notre Diocèse.