Chronique de fin 2015

Le 5 Octobre, nous invitons aux Vêpres et à la réunion de Communauté Bishop Robert Atwell, Evêque anglican d’Exeter, en retraite à l’abbaye.

Soeur Christiane
Sœur Christiane Jouve

Du 15 au 17, Soeur Christiane Jouve, de Pomeyrol, nous fait la joie de séjourner parmi nous, à l’occasion d’une mission à Alençon.

Mardi 20, les Mylle viennent nous parler des migrants : ils ont été chargés par notre Evêque de la Pastorale des migrants sur le Diocèse. Lui est diacre, et tous deux étaient impliqués dans la pastorale de la santé, qui est bien structurée. Mais pour l’accueil des migrants, rien n’existait au plan diocésain. Ils ont donc mis sur pied tout un réseau de relations – souvent en partenariat avec l’Administration – pour répondre de manière durable à l’insertion de familles – et parfois de jeunes – arrivés dans notre département.
Peu après, nous sommes sollicitées pour accueillir en dépannage une famille copte égyptienne de 4 adultes, qui nous fait mesurer la détresse et l’angoisse de tous les chrétiens persécutés …
Mère prieure et nos sœurs hôtelières remuent ciel et terre, pour essayer d’appuyer leur demande d’asile.

Du 19 au 29 Octobre, nous avons la joie « d’apparitions » de soeur Marie Joseph d’Abu Gosh, visitant sa maman et sa famille. Elle nous partage ce qu’elle vit profondément au bout de 38 ans de présence en Israël.

texte  Mgr Decourtray à mettre en lien
Père Abbé

Le 23 Octobre, pour sa fête, Père Abbé nous propose un film : « la part des anges » qu’il avait vu au Congrès des abbés. Mais finalement, nos frères viennent le visionner avec nous dans notre salle de Communauté : les travaux à l’abbaye – et la pluie – rendent impraticables les abords do logis abbatial !

Sœur Jean Michel remarque un nid inhabituel dans les frênes proches de l’ancienne porterie ; renseignements pris, il s’agit d’un imposant nid de frelons asiatiques . Deux intervenants spécialisés viendront le neutraliser, et nous serons plusieurs à les regarder travailler … de derrière une fenêtre bien fermée !

Le 28, Sœur Hanna part en Pologne pour un temps indéterminé, auprès de sa maman qui doit subir une lourde opération.

sr-Marie-MadeleineLe grand évènement de ce trimestre, aux premières Vêpres de la Toussaint , c’est la vêture de Catherine, qui retrouve son nom d’oblate : soeur Marie Madeleine. Elle était très active à Cergy, et, outre sa famille, plusieurs paroissiens viennent l’entourer de leur prière : chant d’entrée et chant de sortie sont infiniment plus « enlevés » que d’ordinaire, et nous requinquent nous aussi, tant on sent de la foi active et indéniablement recueillie. vêture-2
Pendant que nous vivions le cérémonial de la vêture dans notre chapitre, tous étaient en prière dans l’église de l’abbaye, où nous les avons retrouvés pour Vêpres.

Mgr-Patenôtre
Mgr Patenôtre

Du 9 au 15 Novembre, nous sommes en retraite avec Mgr Patenôtre. Le thème en est :« Jésus Christ, visage de la miséricorde du Père », et nous apprécions beaucoup son expérience spirituelle et son humour. Il nous laisse un admirable texte de Mgr Decourtray. -> Lire le texte

 
Plusieurs de nos oblates arrivent pour aider au standard, au réfectoire … , ainsi que Christiane Kuratli, qui visite notre doyenne, Mère Marie Françoise, quotidiennement ; celle-ci demande le sacrement des malades.

Du 17 au 24 Novembre, sœur Marie Madeleine part pour l’abbaye de Belloc, retrouver d’autres novices, pour une session inter noviciat sur la Liturgie des Heures.

Et du 19 au 24, sœur Chantal se rend à l’abbaye de Jouques, retrouver sa nombreuse famille auprès de sa sœur, Mère Marie Placide, qui fête ses 25 ans de profession.

Chloé, une petite voisine de 3 mois, vient nous gratifier de ses sourires avec sa grand-mère ; cette visite nous touche énormément, car Chloé avait été confiée à notre prière pendant de longues semaines d’inquiétude et d’hospitalisation…Manifestement, tout est rentré dans l’ordre, et nous rendons grâces aussi pour la compétence des soignants …

Décembre est chargé à la ciergerie : TF1 , passée le 1° Décembre au monastère, diffuse son reportage sur notre atelier au journal de 13h, le 11. (->voir le reportage) Nous en admirons les prises de vue, et l’ensemble – 3 mn chrono – nous semble respectueux de notre vie de prière.
Dès l’après midi, le magasin ne désemplit pas ; téléphones, et mails de commandes affluent … Du coup, le soir même, toutes sont conviées pour une grande soirée bougies, très sympathique.
boules-de-houxDe même, les jours suivants, toutes les bonne volontés sont acceptées : on refait des boules de houx – modèle déposé !par centaines …. qui partent aussitôt. Les visiteurs veulent du « fait main » ; ils ont eu du fait main !!
Et les dimanches du vote pour les régionales, nos sœurs ciergières sont arrêtées au sortir de la mairie par des gens du village : « Ma sœur, je vous ai vue à la télé » !

cadeaux-Piéplu
Cadeaux des Piéplu

Nous ne retenons pas nos sourires à l’entrée au chœur : les Piéplu nous gâtent pour Noël

Des hôtes au profil très varié viennent célébrer Noël avec nous ; d’autres choisissent de vivre au monastère le changement d’année, que nous fêtons par une soirée de prière, nous amenant – avec nos hôtes – de la porterie à l’oratoire, en passant en procession par le cloître illuminé de bougies.

A l’Epiphanie, ce ne sont pas trois rois mages qui viennent nous visiter, mais  : ces grands prématurés, petits neveux de sœur Marie Bénédicte pour lesquels nous avions tant prié, et qui ont juste 3 ans maintenant.
Le soir, après le départ de nos hôtes, nous « fermons » notre hôtellerie pour un mois.

nos-triples

« Qu’il est bon, qu’il est doux, pour des frères, d’habiter tous ensemble ! »