Chronique janvier-mars 2014

>> Janvier 2014

Le 4 janvier, Marie-Chantal Maugenest – qui connaît la communauté depuis quarante ans – fait oblation au cours de l’Eucharistie en présence de son frère jésuite. A cette occasion, des oblates viennent l’entourer.

Le 5 janvier, le soir de l’Epiphanie, nous tirons les rois comme chaque année. Les sœurs qui ont la fève reçoivent un petit cadeau de Mère Prieure… puis toutes les autres reçoivent aussi un cadeau de consolation !

Le 15 janvier, fête de Mère Prieure : le thème choisi pour cette année est : « la bienveillance » ! Une soirée récréative avec plusieurs interventions :

  • une fable de la Fontaine jouée par des sœurs ;

  • une création scénique de sœur Joseph-Marie faisant dialoguer une poule d’eau du Bec avec une « souris » d’ordinateur au sujet de l’année écoulée ;

  • une enquête policière cherchant une dénommée « Bienveillance » qui avait disparu.

Pour clore cette soirée, une chanson sur l’air de Cadet Roussel, nous invite toutes à ne pas perdre cette bonne « bienveillance » pendant toute la nouvelle année !

Pour ses 70 ans, sœur Elisabeth-Marie s’envole pour Malaga du 17 au 27 janvier. Elle y retrouve une amie, religieuse de l’Assomption, qu’elle connaît depuis 50 ans.

Cette année, la semaine de prière pour l’unité des chrétiens a été marquée par la présence d’une délégation du diocèse de Salisbury, jumelé avec notre diocèse d’Evreux.

Le 22 janvier – A l’occasion du 4ème centenaire de Mère Mechtilde de Bar – fondatrice des Bénédictines du Saint-Sacrement, grande mystique qui a marqué le monde monastique, Mère Prieure et sœur Hanna se rendent aux Bernardins pour une journée de colloque autour de cette figure de sainteté féminine. Le lendemain, nous avons la joie d’accueillir pour une visite éclair, deux moniales bénédictines polonaises de cette congrégation : Mère Blandine de Varsovie et Mère Prieure de Siedlce, accompagnées par Mère Marie Véronique de Rouen.

Le 27 janvier – juste devant notre portail un camion à double citerne s’est renversé laissant couler une partie des 33 mille litres de fuel qu’il transportait. Le chauffeur est sain et sauf mais les dégâts sont importants au plan de la pollution pour notre rivière, le Bec, qui a reçu une partie du liquide. Nous admirons le dévouement et l’efficacité des pompiers et des différents services concernés. La circulation a été coupée toute la journée. Trois mois après, ils sont encore en train de dépolluer notre rivière…

>> Février 2014

Le 2 février – Journée de la vie consacrée : les sœurs de notre secteur sont invitées à se joindre à nous pour la journée. Parmi elles, deux sœurs salésiennes font le beau geste de l’Arathi, après la doxologie de la prière eucharistique. L’Arathi est un geste d’adoration, dans les rites indiens, une façon de rendre gloire à Dieu. Il se fait d’habitude à trois, chacun  portant l’un des trois symboles :
– Les fleurs représentent la création.
– Les bâtons d’encens représentent notre prière, qui monte vers Dieu.
– La lumière est le signe du Christ, lumière du monde.
Le geste de l’Arathi symbolise la rencontre de Dieu avec l’humanité et toute la création. Il est particulièrement signifiant le jour de la fête de la Présentation de Jésus au Temple, puisque cette fête marque la rencontre du Christ, l’Envoyé de Dieu, avec son Peuple, en la personne de Syméon et d’Anne, deux pauvres d’Israël.

Les 8 et 9 février nous avons la joie de retrouver sœur Carolina, moniale augustine espagnole qui nous avait visitées il y a quatre ans. Elle nous partage des nouvelles de sa communauté en Espagne, dont une des missions est d’accueillir les pèlerins de Compostelle > http://monasteriodelaconversion.blogspot.fr/ Si toutefois vous avez l’occasion de vous y arrêter, vous ne serez pas déçus. Sa joie, son dynamisme sont très communicatifs.

Le 10 février – nous recevons les frères comme chaque année pour fêter la sainte Scholastique, moniale, sœur de Saint Benoît. Nous chantons ensemble les vêpres. Puis, nous fêtons frère Vianney qui change de dizaine. L’équipe cuisine a même réalisé une pièce montée !

Du 14 au 19 février : retraite du groupe Samuel – Treize jeunes du diocèse de Pontoise vivent au milieu de nous un temps de retraite animé par le père Adam et Catherine André, une de nos oblates. Ces jeunes professionnels sont en discernement de vocation et vivent au cours de l’année des temps de partage et de formation à l’écoute de la Parole de Dieu. Ils s’engagent à vivre une régularité de temps de prière et de lecture approfondie de la Bible. Nous admirons leur foi et leur grand désir de mettre le Seigneur au centre de leur vie.

Le 19 au 22 février Mère Marie Baptiste, nouvelle prieure de la communauté d’Abu Gosh nous fait la joie d’un court séjour parmi nous. Elle nous partage quelques nouvelles des sœurs et des projets en cours.

Le 24 février, nos oblats Pamela et Gerald Snare arrivent des Etats-Unis, Nashville-Tennessee pour trois mois sabbatiques. Tout en partageant notre vie de prière, ils nous ont gratifié d’un délicieux repas de Lousiane – d’où Gerald est originaire – pour la fête de l’Annonciation, dont une crème au citron servi avec une chantilly à la lavande !

>> Mars 2014

Le mardi 4 mars, mardi gras, nous regardons le très beau film « Wadjda », qui raconte l’histoire d’une petite fille d’Arabie Saoudite qui veut apprendre à faire du vélo.

Notre Mère Hugues-Marie aurait fêté ses 60 ans de profession le 9 mars. Sa famille s’est réunie pour lui rendre hommage. A l’issue de la messe, sa nièce Nicolette Moonen, violoniste de haut niveau, a donné un petit concert avec sœur Hanna. Au programme : l’Annonciation de Biber, une Aria de Claude-Elisabeth Jacquet de la Guerre et une pièce de Mattei.

Le 12 mars – Sœur Joseph-Marie et frère Raphaël se rendent à Saint Servan visiter frère Romuald, un de nos frères anciens, pour recueillir son témoignage sur Mère Marie-Elisabeth, notre fondatrice.

Le 12-13 mars – De passage en France, sœur Silouane, fille de la charité nous visite. Elle nous parle de la situation de l’Egypte où elle vit en communauté. Sa mission est particulièrement auprès des pauvres et des enfants. Elle se prépare à faire ses vœux définitifs en juin prochain à Jérusalem. C’est une grande joie pour nous de la revoir.

Le 19 mars, notre maire émérite – Jean-Paul Vittecoq – vient nous visiter avec son successeur, notre voisin, Pascal Finet. Ils nous présentent le travail du conseil municipal et ses projets d’avenir.

Le même jour, après les vêpres de la Saint Joseph, nous rencontrons le nouvel archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, en retraite chez nos frères. Il nous partage ses priorités : la prière, la réconciliation et l’annonce renouvelée de l’Evangile. Nous sommes touchés par sa simplicité et sa profondeur. Il maîtrise très bien le français, l’échange est riche et fraternel.

« Last but not least », le printemps arrivant : la vallée se pare de milles fleurs et la prairie au-dessus du monastère accueille six brebis avec leurs agneaux. C’est une joie pour les yeux et le cœur !