Lettre Mère Prieure – Juillet 2021

Hôpital de Lisieux,  11 juillet 2021

Chers frères et  sœurs, amis et oblats de  notre communauté,

« Comment rendre au Seigneur  tout le bien qu’Il m’a fait » (Ps 115)

Sortie de réanimation après deux mois de coma, le seul lit disponible actuellement en chambre seule se trouve toujours à Lisieux, dans le centre de… gériatrie !!

J’y apprends donc à écrire et surtout à marcher.

Je ne sais comment vous exprimer ma reconnaissance et celle de  ma communauté, car votre prière à tous m’a sauvée. Du diocèse à tant de monastères, d’Abu Gosh à Canterbury, du Japon à la Suisse,  de Mont Olivet à Rostrevor, de la Pologne aux Etats Unis, une immense chaîne d’intercession s’est déployée lorsque face à « toutes les complications possibles et imaginables » m’a appris le médecin, il a pensé arrêter le traitement qui ne donnait aucun résultat. Votre prière à tous a engendré ce léger frémissement qui a fait continuer la lutte. Je n’ai aucun souvenir de ces deux mois de coma. Je ne me doutais absolument pas de l’angoisse dont j’ai été la cause. Ma reconnaissance n’en est que plus émue et profonde.

Partagez notre action de grâces et ne cessez pas de demander au Seigneur de nous garder bien fidèles à sa suite, selon la règle de notre père St Benoît.

« Qu’Il daigne nous conduire tous ensemble à  la vie éternelle »

Sœur Marielle, Prieure.

Juillet 2021